Méthodologie : L’épreuve écrite du Baccalauréat (2016/2017)

Voici un descriptif de l’épreuve écrite de SVT au baccalauréat. Ce descriptif est accompagné de quelques conseils méthodologiques.

EPREUVE ECRITE DU BAC

(source : www2.ac-lyon.fr/etab/lycees/lyc-69/bernard/)

L’ensemble de l’épreuve écrite s’appuie sur la totalité du programme donc pas d’impasse !

Partie 1 : Question de synthèse et /
ou QCM (8 points)

Ce n’est pas une simple restitution de connaissances.

La synthèse s’entend comme l’association, la mise en relation ou l’articulation des connaissances et/ou des notions formant un ensemble construit et cohérent répondant à la question posée. Cela peut concerner plusieurs thèmes vus dans l’année qu’il faudra regrouper.

Synthèse pertinente

(effort de mise en relation,

d’articulation, des

connaissances)

Éléments

scientifiques

complets

Rédaction
et/ou schématisation correcte(s)

8

Rédaction
et/ou schématisation maladroite (s)

7

Synthèse maladroite
ou

partielle

(peu de mise en relation,

d’articulation des

connaissances)

Rédaction
et/ou schématisation correcte(s)

6

Rédaction
et/ou schématisation maladroite (s)

5

Éléments

scientifiques

partiels

Rédaction
et/ou schématisation correcte(s)

4

Rédaction
et/ou schématisation maladroite (s)

3

Aucune synthèse

Rédaction
et/ou schématisation correcte(s)

2

Rédaction
et/ou schématisation maladroite (s)

1

Pas d’éléments
scientifiques (connaissances) répondant à la question traitée

0

Eléments d’évaluation :

Question clairement énoncée et respectée

Problématique posée par le sujet comprise

Les éléments scientifiques : pertinents complets issus des connaissances scientifiques acquises et / ou du doc

Une mise en œuvre scientifique cohérente et apparente.

 

Partie 2 exercice 1 (3 points)

QUESTION OUVERTE (avec un ou deux documents):

Voici les consignes qu’on peut vous donner et ce qui est attendu :

« Raisonner » = comparer, argumenter, extraire et organiser des informations, relier des informations….

« Justifiez » = retrouver un raisonnement dont on donne la conclusion

« Montrez comment » = résoudre un problème scientifique.

« Relevez… (et classez) » = identifier dans les documents et présenter les éléments demandés éventuellement définis dans le cadre des acquis.

« Proposez des solutions… » = mettre en relation des données (+connaissances) pour apporter des réponses plausibles.

« Expliquez… » = exposer les causes et conséquences à partir des données fournies et des connaissances qui permettent de contrôler la véracité de l’exposé.

« Rédigez… » = expliquez par écrit.

 

Partie 2 exercice 2 du bac (5 points)

Objectif de
l’épreuve :

       Evaluer votre capacité à pratiquer une démarche scientifique dans le cadre d’un problème scientifique à partir de l’exploitation d’un ensemble de documents et en mobilisant ses connaissances.

Pour cela il faut choisir et exposer sa démarche personnelle, élaborer son argumentation et à proposer une conclusion.

       -Un commentaire s’appuie sur plusieurs documents scientifiques, mais ne doit pas prendre la forme d’une paraphrase, d’un simple résumé ou d’une synthèse car vous devez développer une argumentation !

       « Aucune étude exhaustive des documents n’est attendue. » Cela signifie qu’il faut trier ce qui permet de répondre à la problématique ou non.

Démarche

cohérente qui

permet de

répondre à la

problématique

Tous les éléments scientifiques issus des documents et des connaissances sont présents et bien mis en relation.

5

Les éléments scientifiques issus des documents et des connaissances, sont bien choisis et bien mis en relation mais incomplets.

4

Démarche maladroite et réponse
partielle à la problématique

Des éléments scientifiques issus des documents et des connaissances bien choisis mais incomplets et insuffisamment mis en relation.

3

Des éléments scientifiques issus des documents et des connaissances bien choisis mais incomplets et insuffisamment mis en relation.

2

Aucune

démarche ou

démarche

incohérente

Des élémentsscientifiques pertinents issus des documents et/ou des connaissances sans mise en relation.

1

De très rares éléments scientifiques issus des documents ou des connaissances, sans mise en relation. 

0

 

Aide méthodologique : rédaction de l’épreuve écrite du bac

L’ensemble de l’épreuve écrite s’appuie sur la totalité du programme donc pas d’impasse !

Partie 1 : Question de synthèse et / ou QCM

(source : www2.ac-lyon.fr/etab/lycees/lyc-69/bernard/)

Question de synthèse

Travail avant rédaction:

  •  lire et comprendre le sujet
  • surligner les termes importants du sujet
  •  lister et trier (plan) vos connaissances sur le sujet, attention au hors sujet
  • rédiger au brouillon introduction et conclusion

Contenu de votre exposé :

  •  Introduction:

Présenter le problème (et préciser les limites du sujet)

 Définir les termes/mots clés du sujet

Annoncer le plan

  • Développement, organisé en paragraphes, avec des transitions entre paragraphes si possible CLAIR, CONCIS et SANS HORS SUJET

 Présenter les idées essentielles se rapportant au sujet

Utiliser les mots scientifiques corrects (mots clefs)

Faire des schémas avec titre, annotations et légende complète

  • Conclusion :

Résumer les acquis du développement

Souligner l’importance du phénomène étudié et sa
signification biologique

Ouvrir éventuellement sur un nouveau problème

QCM (questionnaire à choix multiple avec ou sans document)

Choisir les propositions sans justification exprimée (Dans chaque proposition, cochez vrai ou faux 0.5 par réponse juste par exemple) Attention si on vous demande de cocher uniquement la réponse exacte vous aurez 0 point si 2 réponses sont cochées !!

 

Partie II, exercice 1

Avant de rédiger

  •  Lire et comprendre le sujet
  • Lire l’intégralité des documents

Ce qu’il faut faire au brouillon :

d’abord, analyser le sujet ;

Souligner les parties importantes des textes, entourer les valeurs clés d’un tableau ou d’un graphique (ne pas réécrire perte de temps !), chercher les expériences témoins, les hypothèses qui ont amené à la réalisation des expériences

Noter les mots clés du cours en lien avec les documents à coté des documents (sur le sujet)

Organiser vos idées selon un plan logique (en quelques paragraphes)

repérez les mots-clés de l’énoncé ; définissez-les; observez attentivement le document et notez au brouillon les arguments qu’ils donnent en fonction de la question posée;

choisissez, parmi les informations proposées, celles qui sont en relation avec la question posée : votre réponse sera pertinente.

Ensuite, construire sa réponse :

présentez (Je vois …) d’abord le fait expérimental (comparaison de deux courbes par exemple), le fait d’observation (pourcentage des phénotypes parentaux ou recombinés…) ou, si nécessaire, la connaissance précise qui vous sert d’argument ;

puis indiquez la conclusion (J’en déduis puis/ou je conclus) qui découle de cet argument et qui doit reprendre les mots de la question posée pour être pertinente.

Les attentes du correcteur : priorité aux documents

Le correcteur regarde l’exactitude et la pertinence de votre réponse.

Mais surtout, il regarde si chaque donnée tirée des documents est
immédiatement accompagnée de son interprétation biologique ou géologique.

Les erreurs à éviter

 mauvaise lecture de la question accompagnant le document ;

récitation du cours sans utiliser le document pour argumenter ;

 paraphraser le document sans l’interpréter par des mécanismes biologiques ;

dans les exercices de génétique, oublier les phénomènes biologiques fondamentaux dans les explications (méiose et gamétogenèse, fécondation, événements chromosomiques).

Partie II, exercice 2


Remarque : Si les sujets sont différents pour l’enseignement spécifique (commun) et l’enseignement de spécialité, la méthode reste cependant identique.

Ce qu’il faut faire au brouillon :

 d’abord, analysez le sujet ;

Souligner les parties importantes des textes, entourer les valeurs clés d’un tableau ou d’un graphique (ne pas réécrire perte de temps !), chercher les expériences témoins, les hypothèses qui ont amené à la réalisation des expériences

 Noter les mots clés du cours en lien avec les documents à coté des documents (sur le sujet)

Organiser vos idées selon un plan logique (en quelques paragraphes)

mettez en évidence les mots-clés du libellé de la question ; définissez-les ;

 observez attentivement les documents et notez au brouillon les informations utiles pour résoudre la question posée ;

complétez avec les connaissances strictement en relation avec le problème posé.

Ensuite, construire la réponse :

présentez (Je vois …) d’abord le fait expérimental (comparaison de deux courbes par exemple), le fait d’observation (pourcentage des phénotypes parentaux ou recombinés…) ou, si nécessaire, la connaissance précise qui vous sert d’argument ;

puis indiquez la conclusion (J’en déduis puis/ou je conclus) qui découle de cet argument et qui doit reprendre les mots de la question posée pour être pertinente.

illustrez si nécessaire par un schéma de synthèse, en notant, dans les légendes, la référence aux documents.

Les attentes du correcteur : priorité aux documents

L’analyse des documents (dont la référence est citée) au service du problème biologique posé. Leur mise en relation.
Un schéma de synthèse (si nécessaire), grand, avec des couleurs et construit à partir des données de l’énoncé. Ce n’est pas un schéma de cours.

Les erreurs à éviter

 Négliger l’introduction qui situe le problème biologique à résoudre, la conclusion ou le schéma-bilan qui répond au problème.

 Réciter son cours.

Connecteurs logiques

(source : www2.ac-lyon.fr/etab/lycees/lyc-69/bernard/)

ARGUMENTER :
Permet d’aboutir à une conclusion, un choix… étayés par des éléments de preuve

Dans un commentaire argumenté, les arguments doivent être reliés entre eux par des
connecteurs logiques
 pour aider au cheminement intellectuel. En voici quelques exemples :

 Addition : et, de plus, puis, en outre, ainsi que, également…

 Alternative : ou, soit … soit, d’une part d’autre part.

 But : afin que, pour que, de façon à ce que

 Cause : car, en effet, effectivement, comme, par, parce que, puisque, vu que, étant donné que, grâce à, à cause de en raison de, du fait que, dans la mesure où…

 Comparaison : comme, de même que, ainsi que.

 Concession : malgré, en dépit de, quoique, bien que, alors que, quel que soit, même si

 Conclusion : en conclusion, pour conclure, en guise de conclusion, en somme, ainsi, donc, en
résumé, en un mot, par conséquent, finalement, enfin

 Condition, supposition : si, à condition que, en admettant que, en supposant que, dans l’hypothèse où, dans le cas où

 Conséquence : donc, alors, ainsi, par conséquent, d’où, en conséquence, conséquemment, par suite, c’est pourquoi, de sorte que, en sorte que, de façon que, de manière que, si bien que

 Classification, énumération : d’abord, tout d’abord, premièrement, deuxièmement, après, ensuite, de plus, quant à, puis, en dernier lieu, pour conclure, enfin

 Explication : savoir, à savoir, c’est-à-dire, soit

 Illustration : par exemple, comme ainsi, c’est ainsi que, c’est le cas de, notamment, à l’image de, comme
l’illustre, comme le souligne

 Justification : car, c’est-à-dire, en effet, parce que, puisque, du fait de

 Liaison : alors, ainsi, aussi, d’ailleurs, en fait, en effet, de surcroît, de même, également, puis, ensuite, de plus, en outre

 Opposition : mais, cependant, or, en revanche, alors que, pourtant, par contre, tandis que, néanmoins, au contraire, d’un autre côté, en dépit de, malgré, au lieu de, d’une part…d’autre part

 Restriction : cependant, toutefois, néanmoins, pourtant, mis à part, ne … que, en dehors de, hormis, à défaut de, excepté, sauf, uniquement, simplement que, au moment où …..

Les consignes … des éléments de réponse

Voici les consignes qu’on peut vous donner et ce qui est attendu :

  « Justifiez » = retrouver un raisonnement dont on donne la conclusion

 « Montrez comment » = résoudre un problème scientifique.

 « Relevez…(et classez) » = identifier dans les documents et présenter les éléments demandés éventuellement définis dans le cadre des acquis.

  « Proposez des solutions… » = mettre en relation des données (+connaissances) pour apporter des réponses plausibles.

 « Expliquez… » = exposer les causes et conséquences à partir des données fournies et des connaissances qui
permettent de contrôler la véracité de l’exposé. On peut aussi avoir

« Rédigez… » = expliquez par écrit.

 « Cochez vrai ou faux » : choisir les propositions sans justification exprimée